Résumé de la page         ART ?

Nous sommes sensibles à la relation entre l'art et le Bien, donc aussi du mal.

Beaucoup de philosophes et penseurs ont  traité cette question en articulant l'esthétique et l'éthique.

A regarder le fonctionnement de l'art dans l'espace public il n'est pas besoin d'être très perspicace pour voir qu'on est dans le brouillard le plus complet.

 

 

Nous pensons que le différé, donc le fait que l'oeuvre d'art n'est diffusée que "plus tard" est favorable à la marche meurtrière des affaires, non pas meurtrière en elle-même mais par ses effets collatéraux puisque ni les affaires, ni l'art ne sont gérés par rapport au Bien

 

Les moments de l'esquisse sont, par rapport à nos horloges du temps, des fractions infimes de ce temps.

C'est dans ces insterstices que notre action peut glisser des constructions de forme nouvelles donc en état de création.

 

On sait que l'ambiance, donc le cadre (dans tous les sens du terme) a une influence capitale dans cette affaire

C'est pourquoi nous invitons à réfléchir

au rapport de l'esquisse et de son cadre , l'esquisse créatrice étant le signe d'une individualité spirituelle et que le cadre de vie est bien le cadre matériel dans lequel nous vivions.