L'ESQAMPE EST LA PARTIE LA PLUS PRECIEUSE

de la collection E-C ( ESQ-CADRE).

Dans le domaine de l'estampe, c'est une nouveauté dans le sens plein du terme.

Celui qui collectionne les esqampes se trouve au coeur de la création en arts plastiques.

Elles captent le moment si souvent occulté, qui fait de ce moment

un acte de création dans ce qu'il a de plus authentique,

parce que issu directement

de la main de l'artiste, donc

de son rythme psycho-somatique.

(la patte de de l'artisan/artiste, son style).

Grâce à la structure ESQ-CADRE, nous pouvons affronter

le "monstre informatique"

sans dénaturer la fragilité de l'instant dans le travail de l'esquisse.

Les logiciels brillants qui nous sont offerts sur le marché ont tous

un centre de gravité si puissant qu'il éloigne immédiatement

de la vérité du geste artistique quiconque l'utilise.

...à moins que l'on sache créer des poches de sauvegarde

au sein même de ces mécanismes,

ce que nous faisons.

 

Pour les créer, il faut s'y introduire tout en récapitaulant  les différentes caractéristiques du dessin pour délimiter l'esquisse proprement dite, donc  ces moments vraiment  chauds

de la création.

Puis il faut essayer.

Cette expérimentation nous voulons

la partager avec vous,

d'où la naissance d'ESQ-CADRE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'AVANTAGE DE LA COLLECTION

 

La collection ESQ-CADRE

contient deux qualités.

 

Elle distingue la signature 

exclue, celle que l'artiste appose au crayon après l'impression

 

 

et la signature incluse, c'est-à-dire dessinée par l'artiste dans le dessin avant l'impression.

 

Le collectionneur "à l'ancienne" choisira d'abord la

signature excluse

alors que le nouveau collectionneur s'intéressera à

cautionner la démarche de la signature incluse,

qui annonce une nouvelle manière de s'intéresser à la création artistique.

 

 

Un conseil : 

travailler sur les deux aspects.

C'est de bon sens.

Les prix le permettent.

L'ha (âme), pont par quoi l'homme retourne à Dieu.   ( Michel Potay)

Tiré du "Livre" de la Révélation d'Arès : (XXXIX).

Mon Bras court, (IL) ne touche pas (quelle que limite  que ce soit).

Réponds ! Pourquoi Mon Oeil voit (-il) ton oeil ?

Ton nerf (est le) fil jaune de Mont Nerf.

 

L'os (est comme) le bois; (du) bois pousse le bois ; devant l'aube le bois, derrière

l'aube le bois, derrière le soir (encore) le bois.

Mais l'ha, l'ha ne sort pas (du nez) ; (l'ha nest) pas dans la bouche, pas dans la main ; (de) la cuisse ne coule pas l'ha dans la femme. L'ha n'est pas dans le bruit.

 

(Comme) le lait caille, tu chauffes (en toi) le Fond, (et) l'ha caille.

Tu chauffes (l'ha), tu brûles l'or ; ton front frappe la pierre ici (où va) Mon Pas ;

(alors) l'ha caille, (devient dur comme) pierre, (et pourtant plus) léger (il n'y a) rien.

 

Le sang (fait) le sang (comme) la pluie (fait) la pluie,

(mais) l'ha n'est pas le fisl de l'ah.

HA